Bien gérer ses ressources humaines : les stratégies à adopter

La gestion des ressources humaines représente un enjeu de taille pour toute organisation, qu’il s’agisse d’une multinationale ou d’une PME. Comment s’assurer de la motivation et de l’épanouissement des collaborateurs ? Quelles stratégies adopter pour faire de cette gestion un levier de performance ? Cet article explore quelques pistes.

L’art subtil du recrutement

Bien gérer ses ressources humaines : les stratégies à adopter

Le recrutement est la première étape dans la relation entre l’entreprise et ses futurs collaborateurs.

Définir précisément le poste recherché en établissant un référentiel de compétences permet de cibler les bons profils. L’entretien de recrutement ne doit pas se limiter à un interrogatoire. Il s’agit d’une rencontre où le candidat peut aussi connaître l’entreprise, son projet et ses valeurs.

Une alchimie doit opérer, cette étincelle qui fait dire : « Celui-ci (ou celle-ci) est fait(e) pour ce job ! ». C’est donc par là que commence la bonne gestion des ressources humaines.

Favoriser l’intégration et le sentiment d’appartenance

Le nouvel arrivant peut parfois ressentir une forme de solitude. Mettre en place un parcours d’intégration sur-mesure, avec un mentorat par un collaborateur expérimenté, accélérera son adaptation.

Principalement, il s’agit de développer un véritable sentiment d’appartenance, de faire comprendre à chacun qu’il constitue un maillon essentiel de l’ensemble. Une entreprise, c’est avant tout une grande aventure humaine.

Stimuler l’engagement par l’autonomie et la reconnaissance

Fatigué de collaborateurs passifs qui exécutent mécaniquement leurs tâches ? Offrez-leur des responsabilités à leur mesure, reconnaissez leur expertise et intégrez leurs suggestions.

Bien gérer ses ressources humaines : les stratégies à adopter
Traitez-les en adultes responsables plutôt qu’en écoliers soumis
. Votre confiance les galvanisera et stimulera leur créativité au profit de l’entreprise.

Anticiper les risques psychosociaux

Bien souvent, le mal-être guette au travail. Comment préserver la santé psychologique des équipes ? En maintenant un dialogue social de qualité où chacun peut s’exprimer, s’impliquer dans les décisions et faire entendre ses craintes et ses idées.

Vous avez aussi la possibilité de former les managers à la détection des signaux du mal-être. Mieux, vous pouvez accorder une attention soutenue à l’équilibre vie privée/vie professionnelle ainsi qu’aux dispositifs de soutien psychologique.